Mesures d’urgence pour la qualité de l’air

Par le présent arrêté, le Préfet de la Moselle impose les mesures suivantes :

  • le brûlage des déchets verts à l’air libre est totalement interdit, les éventuelles dérogations pour raisons phytosanitaires ou agronomiques sont suspendues ;
  • l’écobuage, le brûlage des résidus agricoles et des déchets forestiers sont interdits, sauf raison de sécurité ;
  • les exploitants des installations classées soumises à autorisation s’assureront du bon fonctionnement des dispositifs de filtration et mettent en œuvre le cas échéant les mesures prévues dans leur arrêté d’exploitation ;
  •  les travaux générateurs de poussières comme les chantiers de démolition ou autres du même type ne peuvent être réalisés que si un arrosage ou autre procédé permettant l’abatage des poussières est mis simultanément en oeuvre ;
  • les feux d’artifice sont interdits ;
  • l’utilisation du bois et ses dérivés comme chauffage d’appoint ou d’agrément dans tous les logements, dès lors qu’il n’est pas une source indispensable ou exclusive de chauffage est interdite;

la vitesse maximale autorisée sur les axes autoroutiers et chaussées à voies séparées ainsi que sur le réseau secondaire est réduite de 20 km/h sans descendre en-dessous de 70 km/h pour toutes les catégories d’usagers dans les deux sens de circulation.

Catégories de véhicules non soumises aux dispositions relatives à la vitesse

Les catégories de véhicules suivantes ne sont pas soumises à la réduction de vitesse du présent arrêté :

  • les véhicules des forces de l’ordre et de sécurité civile ;
  • les véhicules des services d’incendie et de secours ;
  • les véhicules d’urgence médicale (SMUR-ATSU).

 

Télécharger l’arrêté ici

Commentaires fermés